les tartines de sidonie (à paris et ailleurs)

Les petites et jolies choses du quotidien…

lundi 13 février 2012

au Japon ceux qui s'aiment ne disent pas je t'aime

Amour

Au Japon, ceux qui s'aiment ne disent pas "je t'aime" mais "il y a de l'amour", comme on dirait qu'il neige ou qu'il fait jour. On ne dit pas "tu me manques" mais "il y a de la tristesse sans ta présence, de l'abandon". Une sorte d'impersonnel immense qui déborde de soi.La tristesse est partout, l'amour aussi.Pas de hors-champs du sentiment.

Il pleure dans mon cœur comme il pleut sur la ville. Verlaine, poète japonais né en1844 et mort en 1896.

 

 

IMG_8137

Ce livre je l'ai acheté après avoir lu ce billet sur le blog de Martin Page. Il en parle très joliment. Ce livre, j'adore son titre et la couverture aussi. Et l'idée bien sûr. Construit à la manière d'un abécédaire,il décrypte les différences entre nos deux pays. Différences de sensibilité, d'expression des sentiments ("Si on demande à un étudiant japonais de raconter ses vacances,il dira qu'il a passé deux jours dans son pays natal. Impossible d'en savoir plus sur les deux mois et demi restant. Peut-être le bonheur ne se raconte-t-il pas."), anecdotes du quotidien ("C'est comme ça et personne ne sait pourquoi : au Japon, les machines à laver lavent à l'eau froide.Si, absolument : à l'eau froide. En conséquence,on lave tous les jours.Isogashii-tanoshii! comme on dit.S'activer, voilà qui est joyeux! (ou quelque chose de ce genre). Henri Michaux: Les Japonais lavent même le ciel.")

À propos de Martin Page, c'est grâce à lui aussi que j'ai découvert le blog de l'écrivain Thomas B. Reverdy. Pensionnaire de la Villa Kujoyama depuis janvier, ilrelate son aventure japonaise.

Et à propose d'Au Japon ceux qui s'aiment ne disent pas je t'aime, j'ai bien aimé découvrir que c'était la lecture de Nilufer en ce moment. Nilufer est l'auteur de Yeux friands et bouche bée, splendide blog de cuisine dont j'ai déjà testé quelques recettes et dont toutes les photos mettent l'eau à la bouche.

 72667580_p

 

 

Posté par pivoinerose à 08:37 - au japon - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

  • Je ne connaissais pas ce livre, merci pour la découverte! Je vais essayer de me le procurer dès que possible.
    Et je confirme les machines à laver japonaises lavent à l'eau froide (c'est nul !) et personne, en 2 ans, n'a su encore m'expliquer pourquoi....

    Posté par Audrey, lundi 13 février 2012 à 13:46
  • ton avis me laisse curieuse, il va falloir que je me dégote vite ce petite livre !

    Posté par camille, lundi 13 février 2012 à 15:16
  • Il est des mots dont on se délecte d'avance, merci pour le partage !

    Posté par Marie, lundi 13 février 2012 à 17:57
  • OH, jolie coïncidence !
    J'aime
    Et merci merci merci, tu me flattes toujours, c'est gentil !
    becs

    Posté par Nilufer, lundi 13 février 2012 à 19:36
  • Oh!
    et connais-tu cette magnifique série sur l'histoire de poètes japonais à l'ère Meiji, illustrée par Taniguchi?
    On y apprend tellement sur le Japon d'hier et d'aujourd'hui. Je n'ai jamais eu autant envie de connaître le Japon en lisant et observant les images de cette histoire.

    Posté par Anaïs, mardi 14 février 2012 à 18:49

Poster un commentaire