les tartines de sidonie (à paris et ailleurs)

Les petites et jolies choses du quotidien…

samedi 4 février 2012

voyages culinaires (à budapest entre autres…)

Mon livre de chevet en ce moment s'appelle À boire et à manger, titre très inspirant. Son auteur, Guillaume Long a 34 ans, vit dans le Jura, et est l'auteur d'un blog dont l'audience (10 000 visiteurs uniques par jour) est à la hauteur de son talent. Allez donc voir par ICI. Donc, ce gros livre jaune est une bd hilarante tout autant qu'un livre de cuisine. L'auteur partage ses bonnes recettes (du gâteau au chocolat au risotto aux asperges), ses expériences (culinaires) heureuses et malheureuses, donne ses astuces, fait le point... [Lire la suite]
Posté par pivoinerose à 18:36 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

mercredi 21 décembre 2011

le coeur régulier

"C'est une nuit sans lune et c'est à peine si l'on distingue l'eau du ciel, les arbres des falaises, le sable des roches. Seules scintillent quelques lumières, de rares fenêtres allumées, une dizaine de lampadaires le long de la plage, deux autres aux abords du sanctuaire, le néon d'un bar, un distributeur de boissons, myriades de canettes multicolores sous l'éclairage cru. Plus grand nombre ne s'attarde à cette heure."   Sarah est marié, mère de deux ados, a un bon job, une maison bourgeoise en banlieue parisienne. Depuis la... [Lire la suite]
Posté par pivoinerose à 14:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mercredi 23 novembre 2011

rien ne s'oppose à la nuit

"Ma mère était bleue, d'un bleu pâle mêlé de cendres, les mains étrangement plus foncées que le visage, lorsque je l'ai trouvée chez elle, ce matin de janvier. Les mains comme tâchées d'encre, au pli des phalanges. Ma mère était morte depuis plusieurs jours."   Prêté par Raphaële la lecture de ce roman/récit constitue un vrai choc. La mère de Delphine de Vigan s'est suicidée à l'âge de 60 ans. L'auteur ressent le besoin, qui n'empêche pas la douleur, d'écrire sur elle. Elle questionne les frères et sœurs de Lucille, des amis... [Lire la suite]
Posté par pivoinerose à 10:09 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
dimanche 20 novembre 2011

retourà Killybegs

"Quand mon père me battait, il criait en anglais, comme s'il ne voulait pas mêler notre langue à ça. Il frappait bouche tordue, en hurlant des mots de soldat. Quand mon père me battait, il n'était plus mon père, seulement Patraig Meehan. Gueule cassée, regard glace, Meehan vent mauvais qu'on évitait en changeant de trottoir. Quand mon père avait bu, il cognait le sol, déchirait l'air, blessait les mots.Lorsqu'il entrait dans ma chambre, la nuit sursautait. Il n'allumait pas la bougie. Il soufflait en vieil animal et j'attendais ses... [Lire la suite]
Posté par pivoinerose à 19:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 4 mai 2011

lectures japonaises # 3

"Je suis né le 14 janvier 1951. La première semaine du premier mois de la première année de la seconde moitié du XXe siècle. Cette date de naissance significative me valut d'être prénommé Hajime, ce qui signifie "commencement". Cela mis à part, aucun évènement notable n'accompagna ma venue au monde."    Après le choc de La ballade de l'impossible, j'ai eu envie, très vite, de me plonger dans un autre Murakami. J'ai choisi celui-ci après avoir lu les quelques lignes de la quatrième de couverture. Et pour le titre, aussi,... [Lire la suite]
Posté par pivoinerose à 10:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 13 avril 2011

lectures japonaises # 3

  Un polar japonais -le premier que je lis- prêté par Annie et dont je ne sais trop quoi penser. Sa lecture ne m'a pas passionnée, pas ennuyée non plus. Mais une semaine après l'avoir fini, je l'ai encore dans la tête… Rien à voir avec les romans noirs français, ni avec les Américains, pas plus qu'avec les Anglais ou les Suédois. Le roman noir japonais, c'est encore autre chose, un univers particulier, assez froid, rationnel, carré, dénué d'émotion.  Tsuneo Asai travaille au ministère de l'agriculture. Il participe à un... [Lire la suite]
Posté par pivoinerose à 09:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

lundi 11 avril 2011

lectures japonaises # 2

"J'avais 37 ans et je me trouvais à bord d'un Boeing 747. L'énorme appareil descendait à travers de gros nuages chargés de pluie, et s'apprêtait à atterrir à l'aéroport de Hambourg. La pluie froide de novembre obscurcissait la terre, et tout, absolument tout, du personnel technique revêtu de cirés aux drapeaux qui flottaient mollement sur le bâtiment de l'aéroport, en passant par les panneaux publicitaires pour BMW, baignait dans la mélancolie caractéristique des peintures flamandes. Une fois encore, j'étais de retour en Allemagne" ... [Lire la suite]
Posté par pivoinerose à 09:08 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
lundi 4 avril 2011

la blessure la vraie

  J'ai beaucoup de tendresse et d'admiration pour François Bégaudeau. Mais son dernier livre, La blessure la vraie, prêté par Adèle, m'a laissé de marbre. Dans ce récit autobiographique, il revient sur l'été 1986, celui de ses 15 ans. Ses vacances dans le même village que les étés précédents, avec les mêmes copains, leurs petites sœurs qui grandissent, le café du coin, le bal du 14 juillet, les virées à la plage, les cigarettes, les tournois de tennis et… les filles. L'obsession du narrateur étant de perdre sa virginité avant... [Lire la suite]
Posté par pivoinerose à 09:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
jeudi 3 mars 2011

lectures japonaises #1

"J'ai été malade hier, pour mon anniversaire, alors que je n'avais pas eu le mal de mer pendant la traversée de la baie de Biscaye, ni même à Malte pendant cette tempête. C'est un peu bête d'avoir été malade sur une mer aussi petite que la mer Rouge, mais quand je suis montée au coucher du soleil sur le pont -pour échapper aux gémissements de mme Carswell- le second est venu s'accouder près de moi et m'a dit que je n'avais pas supporté les lames de fond de Somalie."   Les mois qui viennent vont être très japonais… On commence... [Lire la suite]
Posté par pivoinerose à 18:21 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
mardi 15 février 2011

rosa candida

" Comme je vais quitter le pays et qu'il est difficile de dire quand je reviendrai, mon vieux père de soixante-dix-sept ans veut rendre notre dernier repas mémorable. Il va préparer quelque chose à partir des recettes manuscrites de maman -quelque chose qu'elle aurait pu cuisiner en pareille occasion" Offert par mes parents il y a quelques mois déjà, à notre retour d'Islande, je me suis enfin plongée dans l'univers d'Audur Ava Olafsdottir. Un monde doux, plein d'humanité et d'humour aussi. Arnljotur, 22 ans, s'apprête à... [Lire la suite]
Posté par pivoinerose à 11:33 - - Commentaires [17] - Permalien [#]